+33 6 16 45 95 63

Du lundi au vendredi de 9h à 18h

Title Image

La mystérieuse histoire du fortune cookie

La mystérieuse histoire du fortune cookie

Vous les avez sans doute vu dans les épiceries ou restaurants chinois, distribués dans des petits emballages dorés et renfermant une prédiction censée vous apporter la fortune, ces petits fortune cookies si connus ont une histoire bien particulière et plutôt originale. Vous allez enfin connaitre toute l’histoire du fortune cookie.

 

C’est quoi un fortune cookie ?

 

Avant de vous raconter l’histoire tumultueuse de ces petits biscuits, une rapide explication de ce qu’est un fortune cookie d’ou tient il ses origines culinaires paraît intéressante !

 

La recette typique du petit biscuit de la chance

Le fortune cookie, appelé aussi biscuit de la chance, est une confiserie servie principalement dans les restaurants chinois en Europe et en Amérique (surtout aux Etats-Unis), le plus souvent en accompagnement café ou thé. La recette initiale du petit biscuit est très simple : farine, œufs, sucre et eau, rien de plus ! Peu d’ingrédients mais grand succès. Ce qui fait sa différence avec d’autres biscuit, c’est le petit message caché au cœur du biscuit. Fabriqué à l’origine à la baguette, les fortune cookies renfermaient des citations bibliques et des maximes jusqu’aux année 1960.

 

Origine culinaire

Si le pays de provenance du fortune cookie a fait (et fait peut-être encore) débat, il y a également plusieurs théories sur l’inspiration culinaire de ce biscuit.

On dit que ce biscuit de la chance serait inspiré d’un mélange de yuèbing, gâteau de pâte de graines de lotus, dans lequel les soldats chinois inséraient des messages pour communiquer lors d’une insurrection contre les mongols au XIIIe siècle. Ce biscuit servait de canal de communication.

Une autre théorie défend elle, l’idée que le biscuit de la chance provient des tsujuira senbei, biscuits japonais sablés, fait à partir de farine de sésame et de miso et sont donc bien plus foncés. A la différence des fortune cookies que l’on connait, les tsujuira senbei renferment, eux des petits mots à l’intention des amoureux…

 

 

Des biscuits chinois qui ne viennent pas du tout de Chine

 

Mais alors d’où viennent-il ? C’est une question qui fait débat, voir même procès, puisque 2 villes d’Amérique sont entrées en guerre juridique en 1983…

 

 

 Los Angeles VS San Francisco

Non ce n’est pas un match de NBA mais bien un vrai-faux procès entre deux villes revendiquant l’invention du fortune cookies.

D’un côté, certains disent que le biscuit aurait été inventé par David Jung (ou Wung) dans les années 1920. Ce pâtissier cantonais, fondateur de la Hong Kong Noodle Company, aurait inventé les fortune cookies afin de réconforter les sans-abris errant prés de son atelier dans un des quartiers de Los Angeles.

De l’autre, les fortune cookies auraient étaient vu et dégustés en 1914 pour la toute première fois dans un restaurant japonais de San Francisco, où l’invention serait attribuée à Makoto Hagiwara… Pour la petite histoire, Makoto Hagiwara était un architecte paysagiste japonais/ propriétaire d’un jardin de thé à San Francisco et aurait offert ces petits biscuits en cadeau de remerciement après une exposition.

Il est clair que personne ne sait vraiment d’où ce délicieux biscuit provient… mais une chose est sure, ce ne sont pas les Chinois qui sont à l’origine de l’invention du fortune cookies ! Pourtant, les restaurants chinois ont saisi l’opportunité pour en faire « le biscuit chinois ».

 

 

Un engouement des Américains après la Seconde Guerre Mondiale

Au cours de la seconde guerre mondiale, les quartiers chinois des villes américaines pacifiques voient leurs chiffres d’affaires augmenter très largement. Les soldats américains débarquent dans les villes comme Los Angeles et San Francisco.

Lorsque les soldats rentrent chez eux, ils se rendent dans les restaurants chinois de leurs villes et demandent ces petits biscuits, pensant qu’il s’agit d’une gourmandise chinoise. Un peu partout dans le pays, les restaurateurs se questionnent sur ces biscuits et percent ce mystère. Résultat : plusieurs usines ouvrent pour produire ces petits biscuits.

C’est à partir de ce moment-là que les fortune cookies seront associés à la cuisine chinoise… Provoquant une demande permanente dans les restaurants asiatiques du monde.

Pour tout vous dire, ce fut même une aubaine pour ces derniers qui ne servaient traditionnellement pas de dessert dans leurs restaurants !

 

 

L’évolution du fortune cookie

 

Le petit message qui fait tout

Pourquoi aime t’on autant ce biscuit du bonheur ? Ce n’est de toute évidence pas son goût qui provoque un tel engouement… mais bien les messages qui se trouvent à l’intérieur !

Depuis toujours, les messages papier du petit biscuit de la chance sont appréciés et convoités (peut-être car nous avons tous envie de voir écrit que nous allons devenir riche).

Si à l’origine, on y trouvait des maximes et des citations bibliques, le contenu de ces papiers a bien changé.

En Chine, l’idée de prévoir l’avenir est commune et les prédictions peuvent être aussi bien positives que négatives. Mais, on connait la puissance du marché américain, et les Américains sont eux, utopistes, et détestent le négatif. Donc pour satisfaire la demande américaine, les usines se sont adaptées et la grande majorité des messages sont soit des prédictions positives, soit des citations sur le bonheur ou l’amour , soit des vérités générales.

Le saviez-vous ? Un fortune cookie sans message est signe de mauvais présage : le vide reflète la possibilité de perdre une chose importante…

 

 

Le fortune cookie modernisé

Certes, nous ne savons toujours pas qui a inventé ces petits biscuits, mais ce qu’on sait c’est qu’aujourd’hui ils sont partout et sous différentes formes !

De grosses entreprises se sont même spécialisées dans la fabrication de fortune cookies, aux Etats Unis, la plus connue étant Wonton Foods Inc. La demande a explosé et aujourd’hui le fortune cookie est un véritable incontournable pour les restaurants chinois partout dans le monde (France, Etats Unis, Canada, Europe). Aujourd’hui, ils se vend plusieurs millions de fortune cookies par an.

Leur apparence et leur recette à quelques peu changé au fil du temps : certains y ont ajouté de la vanille, du chocolat, des amandes, des pistaches… Le fortune cookie du début XXème siècle n’a plus rien à voir avec le fortune cookie actuel. Certaines entreprises ont même parié sur l’artisanal, le Made In France,  pour le rendre meilleur et raffiné.

L’usage même du fortune cookie a évolué. Certaines entreprises proposent la personnalisation du mot à l’intérieur, faisant du biscuit un outil de communication gourmand. C’est d’ailleurs ce que nous proposons chez KISS AND FLY, pour en savoir plus, cliquez ici.