A la découverte de nos stagiaires

Simon en stage chez KISS AND FLY pour 6 mois

Pourquoi avoir voulu effectuer un stage chez KISS AND FLY ?

En cherchant un stage de césure sur Indeed, le nom m’a interpellé, KISS AND FLY, à la fois original et intriguant. L’intitulé : Business Developer, sexy et prometteur, on s’attend clairement à apprendre un tas de choses de ce stage.

Je devais absolument trouver un stage pour ma césure, tous mes amis de promo avaient déjà commencé le leur.

Cependant je ne voulais pas me précipiter et postuler en masse. En tombant sur cette offre de stage, publiée par KISS AND FLY j’ai décidé que c’est là que je voulais effectuer mon stage et pas ailleurs et c’est pourquoi c’est la seule offre à laquelle j’ai postulé.

Après l’entretien j’étais encore plus sur de moi, le défi me plaisait, l’échange avec Marc et Amandine m’avait convaincu, j’allai apprendre beaucoup ici. 

Qu’est ce que tu en attendais au départ et qu’est ce que tu en attends aujourd’hui ?

Je voulais apprendre des choses, sortir de ma zone de confort mais aussi renforcer certains de mes points forts. Aujourd’hui j’en attends les mêmes choses, le travail de progression est encore long, j’ai toujours des choses à apprendre ici.

Quand j’ai su que j’allais être amené à effectuer des ventes de A à Z, j’étais assez satisfait. L’idée d’apprendre le processus complet d’une vente me séduisait. J’avais déjà fait de la prospection téléphonique durant mon précédent stage qui m’a aussi beaucoup apporté mais je n’allais pas en RDV pour conclure les ventes.

Je prospecte pour prendre des RDV, je me déplace partout en France pour les effectuer et puis j’en effectue le suivi, les devis et transmet les informations pour les commandes. Le fait d’être amené à me déplacer et d’être indépendant favorise réellement le processus d’émancipation de l’étudiant qui tend à devenir un réel acteur sur le marché du travail.

Le stage répond-il à tes attentes jusqu’ici ?

Oui, j’ai progressé sur certains de mes plus gros points faibles comme l’organisation, structurer mes idées et les formaliser. En ce qui concerne mes « points forts », j’ai aussi connu une progression à force de pratique.

Le manque d’organisation représente un manque à gagner proportionnel au travail effectué : Si je ne m’organise pas, que je ne formalise pas ou alors que je ne structure pas mes idées, alors je perd une grande partie du travail que j’ai accompli, ce qui représente une perte de temps pour moi mais aussi une perte de valeur pour l’entreprise.